Affichage des articles dont le libellé est securité. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est securité. Afficher tous les articles

mercredi 11 juillet 2018

Quelle caméra choisir pour un particulier ou une petite entreprise ?


Quand on est particulier ou petite entreprise et que l'on souhaite s'équiper de vidéosurveillance, à prix attractif, on regarde naturellement du côté des caméras IP. Nous nous intéressons dans cet article à l'aspect sécurité et sûreté de la caméra IP.

S'il est aisé de comparer les caméras sur leurs caractéristiques physiques (optique, résolution, étanchéité, vision nocturne et visibilité nocturne, ....), les choisir est beaucoup plus compliqué. En fonction des conditions d'usage et des attentes en terme de rendu et de détection de mouvement par exemple, il est difficile de trouver des comparatifs. Je n'aborde même pas l'aspect maintenance, pour lequel il est rarissime de trouver des informations aisément.

Pour tous ces aspects, vous pouvez cependant vous reporter à l'article suivant de maison et domotique qui en fait une bonne synthèse.

En terme de sécurité et sûreté de fonctionnement, il est rare que les informations sur la connectivité et les protocoles supportés de la caméra elle-même soient présentées, ... en détails. La simple URL de capture d'une image est quelques fois un parcours de combattant.

Si vous appelez le service support, il vous dira:"mais on a une application dédiée sur le Cloud. Vous verrez vous n'aurez rien à faire, c'est très simple." Si c'est leur seule réponse quand vous ajouterez que vous voulez maîtriser votre installation, passez votre chemin.

Les PRO proposent toujours plusieurs alternatives avec la même caméra: Cloud, non Cloud, application dédiée ou pas, avec des accès via des requêtes sécurisées ou des bibliothèques d'accès (API), elles-mêmes sécurisées avec des mécanismes performants. Les prix dans ce cas commencent au delà des 160 €. En clair, si vous n'avez besoin que de une à deux caméras et que vous voulez être sécurisés totalement, allez y. 




Pour mémoire, les principales failles sur les caméras IP (et les enregistreurs ... et les objets connectés au sens large, on nous en promet 50 milliards en 2020, c'est à dire demain)

Si la presse a fait ses choux gras avec des caméras IP venus du pays de la grande muraille et qui ont majoritairement servi lors des attaques de fin 2016, les publications alertaient sur bien d'autres caméras, conçues ailleurs, et ce depuis 2010:

- 1 - la principale est liée aux comptes utilisateurs par défaut et à leur corruption
- 2 - la plus dure et parfois indécelable: la porte dérobée ou backdoor en anglais dans le texte
- 3- les défauts d'implémentation des protocoles de communication ou leur paramétrage très incomplet
- 4- les bugs dans le soft (les mêmes depuis la nuit des temps car la plupart du temps, ce dernier est simplement recopié ....) d'où les possibilités d'accéder à la configuration, ou directement aux fonctionnalités de la caméra (si si)
- 5- enfin et non des moindres, lire simplement le flux vidéo non protégé .... non encodé ....

Vous pouvez vous reporter au site de l'ANSSI ou son dernier MOOC  pour aller dans le détail de la Cyber sécurité.

Les américains publient énormément sur les failles et viennent via leur Congrès d'interdire deux fabricants dont les caméras sont des passoires ou plutôt des chevaux de Troie, hum...

Il est fortement probable que l'on assiste dans les années à venir à une publication communautaire, un pendant du RGPD, une sorte de RGPOC, Règlement Général de la Protection des Objets Connectés (je blague .. enfin ... pas sûr). Les industriels devraient se bouger avant des condamnations car les pertes financières des attaques se chiffrent en millions et ça n'est plus acceptable. Enfin, je m’égare.

Chacun peut aisément comprendre que dans le cas des vulnérabilités ci-dessus, on peut compromettre votre vie privée mais aussi on pourrait engager votre responsabilité (détournement pour attaque, ...) ... pas cool...bon, je ne connais pas encore de jurisprudence sur le sujet pour le particulier ou la petite entreprise.

Pour la petite entreprise, elle ne doit pas oublier que la réglementation CNIL lui est opposable et à ce titre, DPO et Responsable du Traitement (vidéo) peuvent être légalement poursuivis.

Comment est il possible d'acheter des caméras IP à moins de 30 € (même moins à date) et de sécuriser leur fonctionnement ?

Pour accéder à votre caméra, il faut y accéder, comme c'est bien dit.

Prérequis : Protéger votre réseau (et/ou suivre ces conseils). En plus, empêcher l'adresse IP de votre caméra (que vous avez mis en IP fixe) de communiquer avec l'extérieur. A ce stade, toutes les box FAI (Fournisseur d'Accès Internet), le permettent. 

Ok, mais si je veux voir ma caméra quand je suis en vadrouille. Passez par une box domotique qui supporte le protocole Https (avec de vrais certificats SSL/TLS) (dans ce cas, votre box domotique a elle-même certainement toutes les qualités de sécurité requises et vous permet si besoin de gérer plusieurs utilisateurs).

Donc avec ma caméra à 30 € qui présente toutes les failles décrites ci-dessus et ce que vous dites, de quoi je ne suis pas protégé ?

D'un pirate (votre enfant qui teste des recettes trouvées sur le net) déjà présent sur votre réseau et les fameuses backdoor.
Dans ce cas, votre box FAI ne suffit plus,il vous faut un routeur (un vrai) avec quelques fonctionnalités firewall (il en existe à moins de 300 € à date).

Comment ?

Vous devrez cloisonner dans un même sous-réseau vos caméras et les PC ou box domotique qui peuvent y accéder (plusieurs méthodes existent, elles sont très bien décrites dans la documentation de votre routeur/firewall). 
De plus, ce même routeur/firewall va vous permettre de filtrer toutes les requêtes http/https et filtrer les paramètres RTSP (source des défauts d'implémentation des protocoles de communication ou de leur paramétrage très incomplet).

Dans ce cas votre routeur/firewall va détecter tout fonctionnement suspect (redémarrage usine de la caméra, tentatives de connexion interne et externe, tentatives d'échanges locaux/distants non autorisés, ....) et soit isoler la caméra en cause définitivement, soit vous alertez sur un canal sécurisé.

De plus,il peut aisément vous protéger des bots et divers robots si vous êtes exposés sur Internet. Bon là, vous n'avez pas besoin de lire cet article ...comme si vous pensez VPN.

Et si je n'ai ni de box domotique (digne de ce nom) ni de routeur/firewall ? Bref, comme beaucoup, une box FAI et c'est tout ...

Dans cas, il vous faut des caméras avec les prérequis suivants:

-A-  gestion du login/mot de passe ou mot de passe à minima: je ne reviens pas ici sur les standards à respecter et le cryptage/hachage requis. Même la plupart des caméras 30€ le respecte. Certaines supportent déjà la double identification avec des serveurs de privilèges (si si).

-B-  gestion du protocole Https (SSL/TLS) avec une gestion des certificats par le constructeur, éventuellement par vous (si vous en êtes à ce stade, vous n'avez pas besoin non plus de lire cet article...)

-C- chiffrement des enregistrements le cas échéant

Vous ne filtrerez plus l'adresse IP de votre caméra en sortie sur votre box FAI. Vous utiliserez soit l'application dédiée de votre constructeur de caméra, soit vous ouvrirez un port sur votre box FAI (dans votre doc de votre box FAI, exemples sur le Net). Mais vous resterez exposé aux failles 2, 3 et 4. 

Pour ne plus y être exposé ?

Revenir à la rubrique "Comment ?" (à date, c'est le plus économique) ci-dessus ou choisir une caméra avec les prérequis supplémentaires:

-D- le constructeur communique sur sa propre implémentation du système d'exploitation (Linux dans 99,99 % des cas) et il vous parlera à minima de "sécurisation et protection contre les modifications de la configuration et paramétrages de la caméra", "sécurisation du système d'exploitation" et de politique de mise à jour ...Vous y retrouverez tout ce que je vous ai dit dans la rubrique "Comment ?". Eh oui, il n'y pas de secret, si l'environnement ne le fait pas, l'objet connecté doit le faire.

Astuce: si la caméra choisie est sous LINUX, vous avez des sites qui testent l'implémentation, vérifient tous les points ci-dessus et s'assurent que les services Linux inutiles ont été désactivés ou vous alerte, ainsi que de la bonne implémentation des paramètres RTSP.

Conclusion

En résumé, une caméra avec les critères caméras A, C et les rubriques "Protéger votre réseau" et "Comment ?" sont une bonne solution chez un particulier ou une petite entreprise.

Une caméra IP est un objet connecté parmi tant d'autres (Smart Phone, PC, .... et tous ceux qui ont vos faveurs). Pensez à vous équiper d'une box domotique, ou d'une plate forme logicielle domotique, digne de ce nom, et penser réseau familial ou de petite entreprise au delà de votre box Fournisseur d'Accès Internet. Enfin, pensez VPN (digne de ce nom).

Bref, BetABA, protégez l'environnement global. Cet investissement est pérenne.

Nous reviendrons dans un prochain article sur la visualisation de ces caméras avec des logiciels de supervision, en capture d'images ou en flux vidéo temps réel.

Dans ce cadre, nous verrons comment trouver les URL de capture d'images (SnapShot chez les Yankees) ou les ports ad hoc RTSP, leurs avantages et inconvénients. Eh oui, ça ne se passe jamais tout seul, il y a toujours un prix à payer.

Nous poursuivrons avec l'usage de la détection de mouvement, la reconnaissance faciale de personnes, les autres types de reconnaissance, .., le bougé caméra qui peuvent représenter un intérêt en usage domestique ou en petite entreprise. Ces dernières fonctionnalités peuvent être intégrées dans la caméra ou dans le logiciel de supervision.

lundi 2 juillet 2018

Comment rendre votre maison plus intelligente avec un tag NFC ?


Un tag NFC contient fondamentalement deux informations: un identifiant (IUD dans le jargon) et une URL.

Quel usage pour l'URL ?

Maintenant, votre smartphone IOS ou Android lit les tags NFC. Activer la fonctionnalité sous Android ou charger un NFC reader sous IOS (en attendant que nos amis d'Apple se décident à offrir cette fonctionnalité au niveau système), présenter votre smartphone (comme à la télé) devant le tag et hop, votre navigateur préféré charge l'URL lue.

Quel usage pour la SmartHome ?

Cette URL vous renvoie vers le service que vous souhaitez. Comme par exemple une fonctionnalité de votre box domotique. On le faisait d’antan avec des QR codes peu aisés à lire et aisément altérables. Si de plus cette URL vous renvoie vers un index qui contient le service à exécuter, vous pouvez modifier à souhaits les services accessibles en fonction, par exemple, d'un calendrier, des heures de la journée, de modes dans laquelle la maison serait configurée (location, réception d'invités, ...) bref un champ des possibles vaste et à explorer ...



Et la sécurité ?

En premier lieu, cette URL lue (https dans le cas de YourSmartHomeDesign) peut être lue par tous, aussi pour la protéger cette URL doit vous amener sur une page d'identification (login/mot de passe) ou plus simple vers un code à saisir si vos badges sont accessibles.

Vous pouvez lire aussi avec une application générique l'identifiant du tag. Cette application générique à télécharger vous identifie avec un login/mot de passe une fois pour toutes. A l'aide de ces informations et de la lecture de l'identifiant, vous accédez aux fonctionnalités auxquelles vous avez droit sur votre box domotique.

Et ils sont où les tags NFC ?

Dans notre cas, nous utilisons des tags NFC de la société 360SmartConnect. Brevetés pour être coulés dans du béton, leur durée de vie passe de 20 ans à 200 ans !!!. Leur paramétrage permet une lecture proche et de les dissimuler dans des cloisons, voir murs ... ils deviennent totalement invisibles, ce qui est aussi une forme de sécurité ...

lundi 18 juin 2018

Quelle alarme pour cet été ?


Pourquoi s'orienter vers un choix d'alarme à partir d'une solution domotique ?

En terme de sécurité, les alarmes domotiques ne concèdent plus rien aux alarmes NFA2P. Notre article de septembre 2017, complété par les solutions simples d'alarme avec des objets connectés (autre article), relatait la comparaison entre les alarmes domotiques et les plus traditionnelles.

A cette date, nous devions nous, intégrateurs, compléter les produits et composants domotiques pour soutenir la comparaison avec la norme NFA2P sur le plan de la sécurité, car sur le plan de la flexibilité, de la facilité d'usage, de faire bénéficier des informations de l'alarme à d'autres composants ou équipements de la maison, c'était déjà chose faite.

Aujourd'hui, la double fréquence, l'antibrouillage, le secours énergie, la résistance à l'arrachement, le sabotage, ... sont de base dans les composants domotiques (que nous choisissons). On constate qu'à l'exception d'un fournisseur d'alarme qui a fait le chemin vers la domotique (et c'est plutôt pas mal), le reste est complètement dépassé et n'a plus aucun avantage compétitif, même au niveau du prix.

Alors n'hésitez plus, choisissez une alarme domotique et ayez tous les bénéfices à la maison intelligente et connectée.

Vos détecteurs de fumée vous notifient leurs alertes, vos caméras enregistrent à la demande, des codes d'accès pour vos invités ou locataires, votre serrure connectée ...

Nos plus ...

Chez YourSmartHomeDesign, on parle de triple fréquence et de sirènes à double fréquence. On pilote les composants critiques via une messagerie sécurisée, comme Télégram, pour vos voyages en terre inconnue ...








vendredi 16 mars 2018

Vidéophone et contrôle des accès


La gestion des accès à votre domicile ou à vos bureaux peut et parfois doit se faire sans votre présence. Nous venons de terminer deux installations similaires dans un atelier et les bureaux d'une clinique

Permettre l'accès contrôlé à vos bureaux soit par digicode, par badge, suivant des horaires, un calendrier précis, modifiable aisément, différencier les accès et les autorisations, voilà quelques unes des fonctions supportées par nos solutions, qui s’intègrent totalement dans des solutions plus globales de contrôle et de gestion des bâtiments et de ses servitudes.

Accueillir vos visiteurs et leur permettre l'accès à vos bâtiments depuis le lieu où vous trouvez, démultiplier ces lieux simultanément pour vous permettre ou à un de vos collaborateurs de suivre, par exemple, une livraison.

Ce vidéophone simple et ultra performant s'intègre aisément à nos solutions domotiques, ce qui en fait un outil puissant.

Ces éléments simples, abordables en terme de coûts, contribuent à l'amélioration de la sécurité des lieux.

jeudi 8 mars 2018

Une nouvelle installation domotique sur Nice


Tous les consommateurs d'énergie, qu'ils soient collectifs ou propres à l'appartement, sont automatisés. Les volets et stores sont domotisés à la fois pour le confort mais surtout pour:

  • laisser pénétrer le soleil très présent dans la région niçoise en hiver afin de chauffer la pièce
  • faire de l'ombre dès les saisons chaudes pour minimiser l'usage de la climatisation.

Pour suivre les consommations et mesurer quantitativement les diminutions de consommation, des outils et tableaux de bord ont été mis en place.

Des scénarii ont été élaborés pour maximiser les bénéfices des automatismes. La gestion par le calendrier familial partagé facilite l'usage par tous.

Enfin, la mise en place des outils sur le smartphone et tablette de chacun (IOS ou Android) permet l'usage par chacun des installations.

Les premiers bénéfices n'ont pas tardé en terme d'économies d'énergie.

Prochaines étapes: la serrure connectée  totalement intégrable à l'installation existante pour faire face notamment aux pertes de clefs, et des compléments pour la sécurité des biens.

lundi 26 février 2018

Stratégie d'ouverture de SOMFY: un nouveau champ de valorisation de leurs équipements

Au dernier CES de Las Vegas, les intégrateurs de solutions domotiques que nous sommes, avons particulièrement apprécié l'annonce d'une "stratégie d'ouverture" des produits SOMFY et la mise à disposition d'une API (en gros les fonctionnalités du produit sont accessibles depuis des applications tierces).

Après le sponsoring de Martin (notre médaillé), leur localisation des usines le long de l'A40 offrant une belle visibilité aux visiteurs alpins et aux locaux (se rendant le dimanche matin au point de rdv habituel des randonneurs (Sallanches, parking Carrefour)), l'adoption d'IFTTT (bien mais insuffisant pour les intégrateurs car les produits SOMFY ont beaucoup d'autres avantages inexploitables avec IFTTT), SOMFY est bien inspiré.

Avec des produits de rapport qualité/prix comme la caméra SOMFY ONE, ici présentée chez nos collègues belges de TinyNews, les bénéfices seront nombreux comme:

  • Accéder en local à l'image, ce qui permet d'offrir un mode alternatif à la visualisation des images (en cas de panne de l'hébergeur par exemple),
  • Accéder en sécurité à toutes les fonctionnalités comme l'obturateur ou le détecteur ... pour s'en servir à d'autres fins ...que l'alarme.

Le prix devient encore plus compétitif.  SOMFY rejoint un cercle plutôt réduit de fournisseurs jouant réellement une stratégie d'ouverture, jamais sans risques. Cela permet d'inscrire les produits SOMFY dans un véritable écosystème communicant pour le meilleur des bénéfices de nos clients et de leur maison connectée.

Un grand merci pour cette annonce.

On attend avec impatience la mise à disposition de l'API (publication de la roadmap (jargon du métier) entre temps).

jeudi 14 décembre 2017

Petit déjeuner à Nice avec YourSmartHomeDesign le 13 décembre 2017


Ce petit déjeuner sur les habitats connectés du 13 décembre prévu de 8h30 à 10h00, a finalement pris toute la matinée compte tenu de l'intérêt et des questions des participants (architecte, architecte d'intérieur, aménageur, promoteur, décorateurs, ..., particulier), qui ont contribué à animer les échanges et à donner un trait convivial et constructif à cette matinée, ponctuée de pauses cafés et jus d'orange.

Des solutions traditionnelles au champ des possibles des nouvelles solutions, des avantages/inconvénients de chacune d'entre elle, de la problématique de l'installation à l'usage, en passant par l'évolution des comportements, des technologies, des offres de services, et des interfaces avec les autres corps de métiers des lots techniques du bâtiment, aucun sujet n'a échappé à cette matinée.

YourSmartHomeDesign remercie tous les participants pour la richesse des échanges.


lundi 9 octobre 2017

Alarme et domotique




Descriptif

Vous disposez de deux sirènes et 6 détecteurs d’ouvrants ou de présence.
Vous pouvez piloter vos équipements à l’aide de votre smartphone sous IOS ou Android depuis votre habitation, à distance, vous programmez la mise en route de votre alarme à l’aide de votre propre calendrier. Confort et autonomie sont les bénéfices de cette offre.
Votre solution peut évoluer vers le smarthome.
Le Pack est livré et installé dans le département des Alpes Maritimes. Il utilise deux fréquences de fonctionnement pour mieux protéger votre habitation.
L’installation ne prend que quelques heures et nécessite une seule intervention à votre domicile. Il n’y a pas de travaux lourds.
Nous vous formons à l’usage de notre solution et nous vous ferrons découvrir les champs des possibles de votre « maison intelligente ».
Pendant l’année de garantie, nous vous proposons de superviser gratuitement votre box si vous possédez une liaison Internet.

Détails de notre solution

Notre solution utilise un box domotique Opensource et la technologie Zwave plus, elle est sécurisée et évolutive vers d’autres fonctions domotiques. Tous nos équipements sont robustes et éprouvés par nos soins.
Notre solution ne nécessite pas de cloud, et est sans abonnement.
Nos produits apparents sont discrets et leur design est soigné.
Les choix Opensource et Zwave Plus vous garantissent la pérennité de votre investissement.

Nous contacter

Au 06.12.96.00.05 ou contact@yoursmarthomedesign.com

Conditions et prérequis

Disposer d’une alimentation 220v,
Disposer d’un réseau Wifi pour l’usage d’un smartphone,
Disposer d’un accès Internet si vous souhaitez un usage à distance.
Notre box domotique s’installe à coté de votre Wifi ou de votre box FAI (Fournisseur d’Accès Internet) ou dans votre tableau électrique. Dans ce cas disposer dans votre tableau électrique d’une rangée de 10 éléments consécutifs libres





samedi 30 septembre 2017

4 choses très simples pour sécuriser votre BOX FAI et votre Wifi

Encore une annonce de faille (bouton WPS des box FAI) largement relayée sur le Net et les réseaux sociaux, ces derniers jours. On notera que cette faille avait déjà été dévoilée il y a plusieurs années (si si, plus de six ans si ma mémoire est bonne, vous apprécierez davantage ainsi les réponses de certains opérateurs). Bref, cela servira de rappel sur quelques points de base, que je joins ci-dessous. Cette image est extraite d'un Xmind sur la sécurité que nous réalisons pour nos clients à YourSmartHomeDesign
Ces fonctions sont disponibles sur l'interface d'administration de la box de votre fournisseur d'accès, soit sur un serveur dédié, soit à une adresse spécifique de votre réseau local (cf. la "mini" doc livrée avec votre box ou sur leur forum).
Il n'y a rien de sorcier. En recherchant avec les mots clefs ci-dessous et votre type de box, vous trouverez aisément le mode opératoire.
  1. supprimer l'usage du bouton WPS.
  2. changer le nom du compte (en général admin par défaut) et définir un mot de passe.
  3. supprimer le hotspot
  4. choisir WAP2 en mode de cryptage
Si à ce niveau, vous définissez un nom de compte et un mot de passe, peu aisés à trouver, avec ces quatre points, votre box et votre Wifi sont bien protégés. Les inconvénients sont essentiellement si vos amis veulent accéder à votre wifi, il faudra que vous saisissiez sur leur outil (PC, smartphone, tablette, ...) les informations les autorisant (ici mot de passe ou clé suivant les box, le bouton WPS ayant été neutralisé).
  1. Ne pas diffuser le SSID (identifiant de votre réseau Wifi).
  2. Désactiver votre wifi pendant certaines tranches horaires
  3. Mettre en place un filtrage MAC sur votre Wifi
A ce stade, les tentatives d'intrusion ne seront plus l'oeuvre d'un robot (si tel avait été le cas), nécessiteront une grande attention, des manipulations particulières et de la patience à votre pirate. Les inconvénients sont essentiellement si vos amis veulent accéder à votre wifi, il faudra que vous saisissiez sur leur outil (PC, smartphone, tablette, ...) les informations les autorisant (Désactiver le filtrage MAC, saisir le SSID, le mot de passe, et soit inscrire l'adresse MAC de ce nouvel outil, soit, préférable, attendre que vos amis partent avant de réactiver le filtrage MAC).
Dans l'image jointe, vous voyez d'autres alinéas (vides). Allez un, deux de plus, désactiver la réponse de votre box aux "Ping" et consulter de temps en temps la supervision de votre réseau local (cela vous mettra la puce à l'oreille de toute activité "anormale" de votre box FAI s'il y avait un pirate).
Le reste des protections sont pour des architectures plus complexes, que l'on trouve très rarement chez un particulier, des pratiques à éviter ou des bridages des usages, des applicatifs, de ports, etc ... et elles concernent surtout les éléments de votre réseau local, particulièrement si ceux-ci sont des objets connectés à des serveurs tiers.
Dernier conseil (au cas où vous pensez qu'il y a un pirate qui vous observe), changer de temps en temps, les noms ci-dessus désignés (SSID, compte administrateur, mot de passe). Bon là, pas mal d'inconvénients si votre réseau Wifi comporte beaucoup d'éléments.
Il resterait à nos fournisseurs de box FAI de permettre des accès limités au compte d'administration à partir de périphériques pré-identifiés avec double identification, de mettre en place des anti force brute (il existe des tentatives partielles chez certains opérateurs) et de livrer des logiciels, comment dire, sans anomalie, ... bon, j'arrête là car il y aurait tant de choses simples à faire pour s'assurer d'un minium de robustesse.

lundi 18 septembre 2017

Quinzaine de la maison connectée


Descriptif

Vous gérez 4 volets et 2 circuits d’éclairage.
Vous disposez en plus d’un interrupteur, que nous placerons à l’endroit de votre choix dans votre habitation, afin d’activer 4 scenarii (Départ de la maison, Arrivée à la maison, Fermer tous les volets, Ouvrir tous les volets).
Vous pouvez piloter vos équipements à l’aide de votre smartphone sous IOS ou Android.
Le Pack est livré et installé dans le département des Alpes Maritimes.
L’installation ne prend quelques heures et nécessite une seule intervention à votre domicile. Il n’y a pas de travaux lourds.
Notre méthode d’installation vient en complément de votre installation électrique existante, qui reste toujours opérationnelle.
Nous vous formons à l’usage de notre solution et nous vous ferrons découvrir les champs des possibles de votre « maison intelligente ».
Pendant l’année de garantie, nous vous proposons de superviser gratuitement votre box si vous possédez une liaison Internet.

Détails de notre solution

Notre solution utilise un box domotique Opensource et la technologie Zwave plus, elle est sécurisée et évolutive vers d’autres fonctions domotiques. Tous nos équipements sont robustes et éprouvés par nos soins.
Notre solution ne nécessite pas de cloud, et est sans abonnement.
Nos produits apparents sont discrets et leur design est soigné.
Les choix Opensource et Zwave Plus vous garantissent la pérennité de votre investissement.

Nous contacter

Au 06.12.96.00.05 ou contact@yoursmarthomedesign.com

Conditions et prérequis

Disposer d’une alimentation 220v,
Disposer d’un réseau Wifi pour l’usage d’un smartphone,
Disposer d’un accès Internet si vous souhaitez un usage à distance.
Notre box domotique s’installe à coté de votre Wifi ou de votre box FAI (Fournisseur d’Accès Internet) ou dans votre tableau électrique. Dans ce cas disposer dans votre tableau électrique d’une rangée de 10 éléments consécutifs libres