vendredi 17 mai 2019

Pull et NFC, la maison aux interrupteurs cachés ....


Lire un tag NFC, utilisé en marketing PULL, s'applique à la SmartHome, SmartCity .... en sécurité des produits, par exemple pour garantir sa provenance, son authenticité, ... en personnalisation de votre relation client, comme illustrée dans la vidéo de cet article, ....


Pour la SmartHome, votre smartphone lit le tag NFC et lance via un requête URL sécurisée l'extinction de lumières, un scénario départ ou ce qui vous passe par la tête. Cette requête URL peut être associée à un service différent en fonction des heures de la journée ....ou tout autre critère,un peu comme dans une relation client, ...place à l'imagination...Le tag NFC quand à lui est "caché" dans votre cloison ...

Nous travaillons avec notre partenaire 360SmartConnect sur ces sujets depuis 3 ans.


jeudi 2 mai 2019

Architecte d'intérieur et SmartHome

Interview de Patricia Fonseca, architecte d’intérieur, passionnée d'art et de design.



En tant qu'architecte d'intérieur quels sont les bénéfices de la domotique ou de la SmartHome ?
 
Apporter du confort en facilitant l'usage de tous les équipements de l'habitation est le premier bénéfice. C'est le principal point des attentes de mes clients. Avec des outils fiables, simples, robustes à des coûts abordables et évolutifs.

Je citerai en second l'apport en sécurité des biens et des personnes, par le contrôle des installations, y/c celles directement concernant la surveillance

En tant qu'architecte d'"intérieur, le design des équipements visibles doit pouvoir s'adapter aux choix de mes clients, comme par exemple, tous les éléments au multiroom audio et vidéo.

Par ailleurs, Les économies procurées par ces dispositifs sont aussi des points qui font la différence auprès de certains clients, notamment pour le contrôle des consommations pour des appartements mis en location.

Enfin, bénéficier de e-services, comme la conciergerie, est un point essentiel pour mes clients, notamment étrangers, qui ont des résidences de vacances. Mais aussi la tendance de la SmartCity où ces outils recueillent et vous renseignent sur ce qui se passe autour de vous ou pour vos déplacements.
 
Pour PFID, quels sont selon vous ce qui faciliterait l'adoption de la domotique par un plus grand nombre ? 
 
La domotique, bien qu'existant depuis longtemps, est un des corps de métiers du bâtiment. Il est difficile de trouver des acteurs qui ne sont pas uniquement affiliés à une marque, un constructeur et qui ont une vue globale des services que l'on peut offrir.



Quand à moi, je propose systématiquement à mes clients de domotiser leurs biens. Cela est incontournable dans la valorisation de leurs biens. 

Enfin, bien comprendre le champ des possibles de la SmartHome et son interaction avec la SmartCity requiert un prestataire/partenaire bien au fait, capable de concevoir, livrer et installer des solutions fiables et capable d'interagir de manière efficiente et efficace avec les autres corps de métier.

vendredi 14 décembre 2018

Eclairage DALI KNX OpenSource


Piloter son éclairage dans le cadre de processus élaborés pour le SmartGrid, voilà une entreprise marseillaise prête.

Ci-dessus, l'exemple de son éclairage réalisé en DALI (option très courante dans le tertiaire), associé à un pilotage en KNX lui même associé à un Edge Cloud abritant une solution OpenSource capable d'assurer les services de base pour s'insérer dans une approche SmartGrid du territoire marseillais, qui démarre ses premières expériences SmartCity.


Profils de consommations, possibilités d'effacement, adaptation du profil de consommation aux conditions environnementales, mesures des gains, ..... quand à Marseille, on passe de chartes, à des cahiers des charges et des réalisations opérationnelles ...

Un exemple à suivre ...

vendredi 7 décembre 2018

SmartCity et choix technologiques


Les initiatives se multiplient sur la SmartCity. A Nice, un colloque organisé par l'Université de Nice les 10 et 11 décembre 2018, le salon IBS en novembre 2018 à Paris, le salon SIMI qui a consacré cette semaine de décembre un large cadre aux technologies applicables au vaste domaine de la SmartCity.

Quels sont les points clefs des aspects technologiques pour la SmartCity ou la SmartDeCeQueVousVoulez ?

  • La certification R2S pour Ready To Services de la Smart Buildings Alliance, ne passez pas aux travers des concepts qu'elle aborde. Après soyez toujours vigilants sur les partis pris franco français ...
  • La mise à disposition des données et des services d'un système que vous intégrez ou que vous proposez par le biais d'API ou WebServices. En fait, leur mise à disposition par une interface qui ne bougera plus. J'ai pu constater ces deux dernières années un changement radical au niveau de beaucoup de fournisseurs (industriels, ....) de produits, de systèmes. Ils ont arrêté de prôner que leur système était capable de tout faire mais que leur système mettait à disposition de manière standardisée ce qu'il faisait très bien. La seule manière à mon sens de rester dans la course et d'éviter d'afficher des roadmaps interminables.
  • Bien sûr la sécurité: certificats, encryptage et protocoles associés comme base minimale
  • Est-ce que les services sont disponibles localement ou à distance (comprenez dans le Cloud), dans ce cas, support des VPN, bref un grand classique. 
  • On ajoute la QoS dans son ensemble, mais là, on revient dans une approche système "classique"
  • Par ailleurs, pour terminer les points principaux, n'oubliez pas le RGPD. Sur ce dernier point, j'ai vu et je vois de nombreuses faiblesses (encore).
  • Enfin, il faudra gratter au delà des déclarations d'intention. Par exemple, au dernier CES de Las Végas, un célèbre fournisseur dans la maison connectée avait, à grands renforts de sponsoring, déclaré s'engager dans cette approche, j'attends toujours.

L'image ci-dessous est extraite du document HEC Liège sur la SmartCity, merci à eux.

dimanche 28 octobre 2018

Petit déjeuner gratuit sur la SmartCity- Région de Nice - 22/11/2018 8h30 Novotel-Cap 3000


Le 22 novembre de 8h30 à 10h. Hotel Novotel cap 3000.


Après un plan large sur les concepts de la SmartCity, nous nous intéresserons aux spécificités et technologies applicables aux habitats connectés, aux ensembles immobiliers, aux entreprises afin de bénéficier des services de la SmartCity. 

mardi 16 octobre 2018

Comment accéder de manière sécurisée aux locaux communs d'une copropriété ?


Un syndic de copropriétés nous sollicitait avant l'été pour mettre fin à une gestion de clefs calamiteuse de locaux communs, en l’occurrence, dans ce cas précis, l'accès à un local dédié au parking de deux roues.

En effet, la répétition de clef cassée dans la serrure, de perte de clef, l'absence de traçabilité des mouvements, ... et quelques vols ... ont eu raison de la patience du Syndic, du gardien et du conseil syndical, ennuyé par des coûts de réparation ou de changement de clefs récurrents.

Bien que la résidence soit équipée de contrôle d'accès avec badges pour les entrées principales, la solution de la serrure connectée a retenu toute l'attention du conseil syndical pour sa mise en oeuvre extrêmement simple, sa totale maîtrise et évolutivité par le gardien ou un membre du conseil syndical, et un coût inférieur à l'installation d'un équipement de contrôle d'accès supplémentaire.

Quels sont les avantages d'une serrure connectée sur piles ?

  • Tout d'abord une installation ultra rapide
  • L'identification de chaque copropriétaire, de toutes les entrées/sorties et la possibilité pour le gardien après autorisation du conseil syndical de les connaitre
  • Ouverture / fermeture en proximité à l'aide des smartphones des copropriétaires
  • Ouverture / fermeture à distance via une solution domotique (ici mise en oeuvre pour le gardien à partir de son smartphone, il peut dépanner à distance tous les copropriétaires)
  • Connaissance en permanence de l'état de la serrure (fermée, ouverte) par le gardien et les copropriétaires.
  • Connaissance en permanence de l'état des piles par le gardien
  • Il existe toujours la possibilité du mode d'ouverture par une clé (ici réservée au gardien)
  • Une charge récurrente inférieure à 10 euros tous les deux ans par serrure
  • Formation du gardien aisée au paramétrage d'un copropriétaire ou d'un nouvel arrivant
  • A l'aide de la solution domotique, il a été mis en place des heures automatiques d'ouverture et de fermeture du local (départ du matin 7h-8h15 et arrivée du soir 17h-19h) afin de limiter l'usage des piles. Le paramétrage des heures est accessible au gardien de manière instantanée sur l'agenda de son smartphone (du coup, le conseil syndical a demandé d'élargir la solution domotique à l'ouverture et fermeture des portails de la résidence). 

Quels sont les points de vigilance à examiner ?

  • Avant de procéder à l'installation d'une serrure connectée à piles, il convient de vérifier le couple à appliquer sur la serrure, s'assurer de l'absence de frottement (une fois sur trois, un réglage de la porte et de ses alignements suffit) et adapter la longueur du canon de la serrure connectée.
  • En fonction des usages, une estimation de la durée de vie des piles doit être réalisée, sur cette copropriété, elle a été estimée à deux ans. Au bout d'un mois, les piles sont toujours à 97 %.


vendredi 31 août 2018

Chauffage, Climatisation et domotique



Cet été avec nos associés d'I3E à Saint Laurent du Var, installation de plusieurs systèmes de climatisation ou de chauffage, voir un hammam.

Tous sont équipés de systèmes de commandes, type domotique pour être intégrés dans des smarthome ou pour maximiser les bénéfices économiques de ces installations.


Reportez vous à notre guide. Mais l'essentiel à retenir est que si votre système possède une régulation, utilisez là et interfacez vous avec elle. Les meilleurs systèmes proposent des liens logiques, et les autres à minima des interfaces de contrôle physique (contacts ou infra rouge).

vendredi 24 août 2018

Un gain de temps pour les tâches ménagères, pensez SmartHome


La SmartHome, tout le monde en parle, rêvons un petit peu pour stimuler nos industriels.

Ce que l'on fait aujourd'hui aisément.

Ce que l'on fait sans grande difficulté

On parle de l'intégration de la SmartHome dans la SmartCity. Ok, j'adhère mais pour moi les plus grands gains attendus sont au quotidien dans mon habitation. Par exemple, à la maison, me décharger des tâches ménagères d'entretien courant, même si ces réalisations sont partielles, on saura s'en satisfaire mais de grâce, chers industriels, pensez intégration de vos produits dans un SmartHome, allez un peu d'ouverture et inspirez vous du monde OpenSource.

L'aspirateur, la piscine, la pelouse

Aujourd'hui, des aspirateurs autonomes permettent de faire au quotidien l'entretien courant du sol, notamment celui de la cuisine où vous avez laissé quelques miettes ce matin.
Ces aspirateurs, pour les plus avancés d'entre eux, s'intègrent dans une maison intelligente, au sens où leur activité est programmée sur votre agenda personnel par exemple, lui même partagé avec d'autres activités comme la tonte de la pelouse, grand succès du printemps, le "backwash" de la piscine (certains découvrent seulement l'automatisation de leur piscine).

De bons produits commencent à être proposés.

Le nettoyage des vitres

De mieux en mieux mais pas vraiment autonome et pas encore la possibilité d'intégrer un de ses produits dans une SmartHome.

La lessive

S'il y a un domaine où j'attends avec impatience les premiers produits, c'est la lessive. Allez, en amont, je trie le linge. Ensuite,aux industriels de proposer un système ... 

Non, non je ne demande aucune produit pour sécher le linge mais pour l'étendre si.

Le repassage

Peut-être qu'au prochain SIDO à Lyon, de vraies innovations vont être proposées. Pour le repassage, de bons produits, certes ciblés pour certaines tailles, réalisent cette tâche, notamment pour les chemises et là, je dis merci.

Pour le reste, je peux attendre, mais je continue à tester afin de le proposer à mes clients avec un vrai retour d'expérience.





vendredi 3 août 2018

Entreprise domotique et économies


Vous avez besoin de réaliser des économies, de faciliter l'usage de vos installations à vos salariés, de protéger les biens et les personnes et vous souhaitez allouer un budget de moins de 10 k€, optez pour des solutions domotiques.

Cette entreprise a choisi les solutions YourSmartHomeDesign ouvertes, flexibles et robustes.


vendredi 27 juillet 2018

Domotique à Nice pour la location


Pour le contrôle des accès pour une location, la supervision par la conciergerie, la bonne gestion des consommations, la sécurité des ouvrants et bien évidemment la sécurité des biens et des personnes, ce propriétaire anglo-saxon  a choisi les solutions YourSmartHomeDesign ouvertes, flexibles et robustes.



vendredi 20 juillet 2018

Des économies à la clef ...


La domotique permet à faible coût des automatisations essentielles sur la climatisation réversible et la gestion de l'éclairage.

A la clef, des économies substantielles et un comportement vertueux qui peuvent s'inscrire sans sourciller dans les actions RSE.

Au delà de toutes les fonctions accessibles, l'essentiel a été pensé par un bouton à chaque étage qui permet à chacun en partant de mettre le bâtiment en mode économie.